Reefer 525 XL : Installation de la partie technique

Concernant le bac en lui même j’y reviendrai mais la seule amélioration à ce jour c’est de mettre un plexiglas au fond. En effet mon écumeur est un peu capricieux en ce moment cela évite donc de tout salir et empêche du jus d’écumeur de couler derrière l’écumeur.

 

Je profite de ce chamboulement pour changer mes contrôleurs de chauffage par 2 modèles tout fait 😉
Je suis parti sur  deux ITC 308S  qui permet aussi une régulation à 0,3°C et qui sont étanches. Des ITC-1000/STC-1000 mais tout fait et étanche 😉   On y reviendra plus tard aussi.

 

Après il faut s’attaquer aux câbles et laisser la place pour la réserve d’eau douce (20l c’est trop juste quand même :() et  la réserve de balling.

A ce stade mon compartiment technique …

… me fait penser à ca :

 

Au final j’opte pour une façade comme un pote mais sur charnière !

 

Permettant l’accès aux câbles et alimentations.

 

Actuellement il me reste à remettre l’osmolateur et la détection du niveau d’eau douce.

Transfert du Elos 120 vers le Red Sea 525 XL

Après avoir choisi son bac,  une fois le meuble monté c’est le transfert qui reste a réaliser et ce n’est pas le plus facile ! Notamment en terme d’organisation.

Préparations

Avoir des bras pour mettre la cuve sur le meuble car ça pèse :

Sinon avoir des bras tout court, seul c’est vraiment pas le top.

Comme le nouveau bac fait 100 litres de plus, j’ai préparé quelques jours plus tôt de l’eau de mer dans un coin, avec un max de bactérie dedans et une ou 2 PV de ma décante.

 

Transfert du vivant

Afin de prendre le temps de faire le transfert, j’ai installé le vivant dans mes  bacs à boutures : 2 caisses en plastique alimentaires, éclairées, chauffées et écumées. Ils y seront bien pendant au moins 2 jours.

 

 

Les roches iront dans les poubelles où l’eau de mer se préparent.

Transfert de l’eau

Pour gagner en contenant pour stocker l’eau (400 litres faut trouver!), j’ai opté pour la méthode de transfert de bac à bac  (C) manu du sud lol
Pas beaucoup de temps perdu, c’est la pompe qui fait le taff.

1/ Je vide l’eau du Elos 120 vers le Reefer.

 

2/ Le Elos une fois vide, je le déplace et le rempli de l’eau qui est dans le Reefer.

 

3/ Ca permet de mettre en place le Reefer et re-déplacer l’eau pour la dernière fois 😉

 

Je remet le sable (j’ajoute du  du neuf, celui avec bactérie) et les PV  et je laisse l’ensemble se reposer  avec du chauffage et du brassage.

Fin de la journée.     Apérooo!!!

 

Montage du meuble du Reefer 525 XL

Pour le montage prévoir pas loin de 4h,  si c’est la 1ère fois pour ce type de meuble et si vous êtes seule par exemple.

Pour gagner quelques minutes, voici 2/3 petits trucs.

Pour les planches H1 et H2, il faut en monter qu’une seule (ooops). La blanche si vous avez pris le meuble blanc … sinon la noire.

 

Ce n’est pas indiqué dans la notice mais en procédant par élimination c’est les vis V2 qu’il faut utiliser 😉

 

Vous avez choisi un meuble blanc et en ouvrant les cartons toutes les pièces sont noires?   Pas de panique : il y a un carton avec les planches intérieur de couleur noir, le plus grand carton.

Et il y a un autre carton avec les portes et coté blanc.

Le début d’une nouvelle aventure !

Suite au précédent article,  après 5 ans  j’avais envie de faire évoluer le projet.
Tant en décor qu’en matériel.  Pour ce dernier le choix s’est porté sur un Red Sea Reefer 525 XL.

Une journée à 15% à Botanic me permet en plus d’avoir un bon prix.

Et hop quelques jours plus tard :

Ca parait bien emballé car malgré ce petit dégât, rien  à l’intérieur ne parait touché  😮

Prochaine étape, montage du meuble. Et étude du futur décor.

5 ans ! Joyeux anniversaire à mon aquarium

Mon aquarium (Elos 120) a 5 ans, ça fait presque 6 ans que je me suis lancé dans cette aventure  avec un Elos 70.

C’est donc le bon moment de faire une rapide rétrospective, un retour d’expérience  tant sur le matériel que sur les méthodes.

Aquarium Elos 120

Concernant le bac, après le recul de ces 5 années, il a toujours à mon gout le ratio longueur/hauteur/profondeur idéal.

La cuve est toujours saine et a part quelques marques indélébiles au niveau de la ligne d’eau, rien à signaler.

Meuble fragile

Par contre le meuble a gonflé par endroit suite à une petite fuite mais ça s’est stabilisé dans le temps.  🙁

Ce qui n’est pas le cas du reste : les charnières ont rouillés grand classique ! Mais on voit l’âge de l’aquarium surtout avec les portes qui ont un peu gondolées. Vraiment dommage sur du haut de gamme.

Autres matériels

En éclairage après un passage sur des rampes Elos, je suis passé sur des rampes AI. Associé a une bailling de “base” Zoanthus j’ai de très bon résultat.

Coté écumeur toujours le Nyos 160.  Le brassage Gyre et son flux large me permet de tout brasser sans prise de tête dans les réglages et sans pompes dans tous les sens, j’ai changé quelques pièces dessus mais le SAV est vraiment au point coté AquaRioom (importateur).

Toujours ravi de ma décante sur mesure, qui me permet avec son refuge de faire baisser le Po4 de façon naturelle.

Conclusion sur le matériel

Au final j’ai trouvé le matériel qui me convenait et que j’ai pu  éprouver depuis quelques années.

Ce qui pourrait être mieux dans cette configuration ?

  • Un compartiment sec, pour mettre à l’abris de l’ambiance salé le matériel électronique.
  • Un meuble qui ne craint pas l’eau.
  • Un bac encore moins haut? type shallow?

La maintenance en deux mots

Coté maintenance : changement d’eau avec du sel Aquarium System  et ajout de bactérie toutes les 3 semaines.

Mais le bac n’a pas toujours été comme ça : mauvais conseils, tests foireux, PV pas top  j’ai eu un peu la compilation de tous les problèmes que l’on peut avoir. J’ai mis du temps a avoir un beau bac et si je continue encore c’est parce que j’ai réussi a simplifier la maintenance.

Stockage d’eau osmosée dans la buanderie qui alimente un bac de préparation d’eau de mer mais qui permet aussi avec un long tuyau de refaire le plein de la réserve d’eau douce du bac sans rien porter 😉

La suite ?

Il faudrait que j’envisage de remplacer mon bac Elos 120, notamment a cause du meuble … mais par quoi?  Toutes les idées, sponsors (*) sont les bienvenues 😉
Il y a du choix mais tout se ressemble et tout vient de Chine !? 🙁

Coté supplémentation passer du balling Zoanthus à  Red Sea ? Aqua-forest ? Autres …  a voir.

Bref , l’aventure continue !

 

*: ce modeste blog a pas mal d’audience 😮

Meuble Elos 120 : rouille et portes qui ne se ferment plus

Ca faisait  longtemps que la rouille a commencé a attaquer mon bac mais là mes portes commencent a mal fermer , car elles se gondolent  🙁

         ELOS 120, porte gondolé et qui se décolle   ELOS 120, porte gondolé et qui se décolle

et surement aussi à cause des charnières qui rouillent 🙁 🙁

             ELOS 120 charnière rouillée, déjà changé :(ELOS 120 charnière rouillée avec du frameto

J’ai trouvé des butées poussoirs aimantées qui me permettent de garder mes portes fermées :p

Butées toutes neuves

Voici les liens sur Amazon (en plus c’est affilié), j’ai utilisé les 2 suivants :

4 loquets et 4 aimants de porte de placard.

Bon bricolage !

Nyos Torq : Attention aux problèmes avec le couvercle !

Suite de l’article : Filtre à lit fluidisé (FLF) Nyos Torq

Comme je le disais dans l’article : faites attention en manipulant le corps de l’appareil, le couvercle peut se défaire.

Mais ca n’arrive pas qu’en le manipulant :  dès le lendemain le couvercle s’ouvre en partie , avec un jet qui arrose le sol !!!! J’étais là gros coup de chance, je suis intervenu rapidement  sinon le filtre vidé la décante sur mon sol :'(

Je me remet en question, j’ai dû mal remettre..etc. Bref je remet tout bien, vérifie encore que rien ne gêne le joint. Je vérifie plusieurs fois par jour … et la ça recommence 2 jours plus tard.

Ce problème est reporté aussi sur des forums US.  Ici et ici par exemple.

J’ai contacté Nyos : ils m’ont dit qu’il pouvait y avoir des problèmes  d’ajustement sur le diamètre du tube, ils m’envoient un 2.0.

Effectivement 3 jours plus tard je le reçois .. et pour mettre et enlever le couvercle il faut de la poigne !