Derbesia : Flux RX (fluconazole)

Avec l’échec du Vibrant, enfin pour la Derbesia. Il ne reste plus qu’a tester le fluconazole. J’opte pour le produit Flux RX :

 

 

Le protocole est le suivant

Mettre le produit , perso je vais mettre dans un verre d’eau de mer  5,5 cuillères. La posologie étant  1 grande cuillère pour  95l (25 gal).

Pendant 72h :

  • baisser ou couper l’écumeur (je baisse et j’ajoute même un petit brassage dans la décante)
  • enlever tout ce qui est charbon actif, résine
  • Je met du perlon dans les socks

Attendre …ZzzZZZzzzZZZZ

  • Changement d’eau de 20% après 14j

Et après on croise les doigts 🙁

 

Vidéos

Derbesia : semaine 1

Suite de mon soucis d’algues (voir ici et ici), la 1ère semaine s’est achevée et le résultat : néant de chez néant.

Même le reste de Chaetomorpha qui restait dans le refuge est encore vivant.

 

Les parties de roche que j’avais cachés avec un sceau sont toujours là et en plein forme. 😮

 

Ce produit semble ineficace sur la derbesia (qui semble être à la base un champignon) 🙁

Je comprend le nombre d’abandons des récifalistes ayant eu ce fléau.

Derbesia : démarrage du protocole maison?

Pour combatte la Derbesia je me lance dans le protocole suivant :

  • démarrage du Vibrant
  • augmentation de mon Kh, je suis à 8.5 en ce moment. Je vais viser doucement le 10.
  • baisse des grandes longueurs d’ondes longues coté lumière : arrêt des rouges/jaunes et baisse des blancs. Miser sur le bleu.
  • achat d’un salaria en complément de 3 oursins et de 6 Bh (sans parler de mon Ctenochaetus truncatus)
  • gratter régulièrement

Auparavant j’ai enlevé ma chaetomorpha et mis dans un bidon éclairé , chauffé et brassé :

photos de lundi 22 février :

et une vidéo :

 

Reef Vibrant ou ma dernière cartouche !

Résumé rapide des autres épisodes : suite à mon transfert de bac, j’avais des diatomées mais surtout une poussée d’algue filamenteuse. Embettant car elle peut étouffer les coraux.

Après avoir vérifier toutes les causes potentiels :

  • No3 OK même si trop bas
  • Po4 OK

Et  :

  • mise en place de résine anti-silicate  de marque SERA et Colombo
  • changé  d’écumeur (si présence de PO4 Organique)

Les algues repoussaient malgré un grattage. Les BH et oursins bossaient mais ca ne suffisait pas.

Je me décide donc pour aider à remettre au propre d’utiliser des bactéries spécifiques  : le Reef Vibrant.

Et comme j’ai un peu de Valonia,  pourquoi pas.

Je ferais des photos régulièrement dès que je commence le traitement.

D’après la posologie  je vais mettre 1 ml pour 40l   2 fois par semaine.  Durée 3 à 5 doses, donc semaines.
Soit pour mon 525XL  13 ml   toutes les semaines (lundi et jeudi)

 

Notice

Instructions de dosage vibrant

Pour les 3 formules, eau de mer, eau douce et récif.

  • Pour un aquarium propre, très soigné, ajoutez 1 ml de Vibrant par 40l d’eau d’aquarium toutes les 2 semaines.
  • Pour un aquarium plus sale, ajoutez 1 ml de Vibrant par 40 litres d’eau d’aquarium une fois par semaine.
  • Si vous combattez des algues Bryopsis ou gazonnantes, doser 1 ml de Vibrant par 40 litres d’eau d’aquarium deux fois par semaine.

Il n’est pas nécessaire d’interrompre l’utilisation de la filtration lors de l’utilisation de Vibrant, vous pouvez laisser tourner écumeur, charbon actif etc.

Vibrant est sans danger pour tous les poissons, coraux et invertébrés.

Vibrant fonctionne différemment dans chaque aquarium. Certaines personnes voient des résultats presque instantanés et certaines personnes devront faire plusieurs traitements pour que le produit entre en action. Si la première dose est radicale, génial! Si ce n’est pas le cas, suivez le programme de dosage et vous aurez aussi un aquarium propre le plus tôt possible 🙂

Avertissement

Vibrant est réservé à l’aquarium. Tenir à l’écart des enfants et des animaux domestiques.

Ingrédients Vibrants

Mélange de bactéries cultivées à 95%
1% d’acides aminés (acide aspartique)
0,5% d’acide acétique
3,5% eau osmosée

Voici quelques articles et tests ici :

Phosphate organique

Suite à mon transfert, j’ai des problèmes d’algues filamenteuses  et de diatomées. :'(

Pour les diatomées j’ai mis plein de résines anti-silicate (Sera & colombo) mais en ce qui concerne les algues je ne vois pas : No3 et Po4 proche de 0!  En test Hanna et ICP.

Donc je me focalise maintenant sur les Po4 organique, ceux qu’on ne peut pas mesurer avec nos tests.  Un écumeur en enlève une bonne partie, comme le mien est vieux et peut etre sous dimensionné … je  vais changr pour un  Aereaqua Duo AD600 de Maxspect.

En attendant, je vais continuer de chercher des solutions.

Reefer 525 XL : Installation de la partie technique

Concernant le bac en lui même j’y reviendrai mais la seule amélioration à ce jour c’est de mettre un plexiglas au fond. En effet mon écumeur est un peu capricieux en ce moment cela évite donc de tout salir et empêche du jus d’écumeur de couler derrière l’écumeur.

 

Je profite de ce chamboulement pour changer mes contrôleurs de chauffage par 2 modèles tout fait 😉
Je suis parti sur  deux ITC 308S  qui permet aussi une régulation à 0,3°C et qui sont étanches. Des ITC-1000/STC-1000 mais tout fait et étanche 😉   On y reviendra plus tard aussi.

 

Après il faut s’attaquer aux câbles et laisser la place pour la réserve d’eau douce (20l c’est trop juste quand même :() et  la réserve de balling.

A ce stade mon compartiment technique …

… me fait penser à ca :

 

Au final j’opte pour une façade comme un pote mais sur charnière !

 

Permettant l’accès aux câbles et alimentations.

 

Actuellement il me reste à remettre l’osmolateur et la détection du niveau d’eau douce.

Transfert du Elos 120 vers le Red Sea 525 XL

Après avoir choisi son bac,  une fois le meuble monté c’est le transfert qui reste a réaliser et ce n’est pas le plus facile ! Notamment en terme d’organisation.

Préparations

Avoir des bras pour mettre la cuve sur le meuble car ça pèse :

Sinon avoir des bras tout court, seul c’est vraiment pas le top.

Comme le nouveau bac fait 100 litres de plus, j’ai préparé quelques jours plus tôt de l’eau de mer dans un coin, avec un max de bactérie dedans et une ou 2 PV de ma décante.

 

Transfert du vivant

Afin de prendre le temps de faire le transfert, j’ai installé le vivant dans mes  bacs à boutures : 2 caisses en plastique alimentaires, éclairées, chauffées et écumées. Ils y seront bien pendant au moins 2 jours.

 

 

Les roches iront dans les poubelles où l’eau de mer se préparent.

Transfert de l’eau

Pour gagner en contenant pour stocker l’eau (400 litres faut trouver!), j’ai opté pour la méthode de transfert de bac à bac  (C) manu du sud lol
Pas beaucoup de temps perdu, c’est la pompe qui fait le taff.

1/ Je vide l’eau du Elos 120 vers le Reefer.

 

2/ Le Elos une fois vide, je le déplace et le rempli de l’eau qui est dans le Reefer.

 

3/ Ca permet de mettre en place le Reefer et re-déplacer l’eau pour la dernière fois 😉

 

Je remet le sable (j’ajoute du  du neuf, celui avec bactérie) et les PV  et je laisse l’ensemble se reposer  avec du chauffage et du brassage.

Fin de la journée.     Apérooo!!!